Aménagement du territoire, mobilité et environnement

Les 980 ha de la commune du Mont-sur-Lausanne sont répartis entre différentes activités: environ 50% sont dédiés à l'agriculture, 18% sont constitués de forêts et le reste étant occupé par les bâtiments et infrastructures de transports. Ces chiffres vont bien sûr évoluer au fur et à mesure de l'augmentation de la population de notre commune.

L'évolution démographique du Mont et, par voie de conséquence, la construction de nouvelles infrastructures, nous amènent quelques défis dont celui de la circulation ou encore de l'équilibre budgétaire.

Nos priorités :

- Comment concilier le développement des transports collectifs et privés avec le respect de l'environnement, des habitants et du patrimoine ?

- Comment arriver harmonieusement à 10'000 habitants avec toutes les prestations communales nécessaires ?

Nos solutions :

Concilier le développement des transports collectifs et privés avec le respect de l’environnement, des habitants et du patrimoine.

Nous soutenons les idées et les démarches dans le cadre de la construction de la route de contournement du Mont. Cette route soulagera le passage de véhicule dans notre ville et permettra également de fluidifier le trafic pour les bus TL de la ligne 8 et 60.

Nous aimerions que la commune crée plus de parking relais sur la commune. Cela permettra aux usagers automobilistes de rejoindre la ville de Lausanne en transport public.

Nous soutenons les démarches de la Commune dans la prolongation de la ligne TL 22 de la Clochatte jusqu’à la scierie Menétrey. Nous avons soutenu la création de la ligne TL 54 en service depuis décembre 2019 et qui relie le Grand-Mont à la gare de Renens via Cugy-Morrens-Cheseaux.

Nous aimerions que la commune développe plus le réseau pour la mobilité douce. Nous désirons qu’elle mette à disposition de la population des vélos électriques (location pour une journée par exemple), on pourrait imaginer un partenariat avec un commerçant 2 roues de la région.

Nous sommes en faveur d’une limitation de vitesse réduite à 30 heures, sur des chemins de quartier et à proximité des bâtiments scolaires.  La fluidité de la circulation doit rester garantie sur les grands axes pour tous les utilisateurs.

Nous aimerions que la commune mette tout en œuvre pour la sécurité des piétons et des cyclistes, dans la mesure du possible, en particulier sur la route d’accès au Châtaignier, pôle de loisir et des sports.